Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

Du 05 mars 2022 au 22 mai 2022
lundi au vendredi 9h-18h
samedi et dimanche 10-18h

Une centaine de photos d'époque, prises par Phillippe Gaussot, un militant français, nous font voyager dans les camps de la Retirada à partir de février 1939 : des cantonnements établis sur les plages du sud de la France et des structures d’accueil d’enfants basques et catalans échappant aux bombardements. Les conditions de vie des hommes, des femmes et des enfants exilés en France sous la menace franquiste de leur pays transpercent l'objectif et ramènent les visiteurs à des images de camps de réfugiés actuels partout dans le monde.

Ces clichés laissent transparaître les liens d’humanité que l’artiste a réussi à forger avec les personnes réfugiées. Son émotion, sa bienveillance et son amitié pour elles transpirent dans chacun d’eux. Ils transmettent non seulement l’organisation chaotique de l’exode et l’angoisse des gens, mais aussi l’orgueil, la dignité et surtout toute la combativité de ces bannis.

 

Exilés. Des résistants de la Retirada à aujourd'hui 

Lors de l’hiver 1938-1939, des milliers de Républicains espagnols fuient la dictature de Francisco Franco et la guerre civile. Des soldats, des civils, des hommes, des femmes et des enfants prennent le chemin de l’exil et rejoignent la France par les Pyrénées. Cet épisode de l’histoire est appelé la Retirada (« la retraite »). Les exilés espagnols arrivent dans le sud de l’hexagone, sur des plages où aucun dispositif n'avait été mis en place pour les accueillir. Ils sont forcés de dormir à même le sable et sont amenés à construire eux-mêmes des baraquements, des « camps de concentration », surveillés par des gendarmes français qui ne seront pas tendres. De mars à mai 2022, La Cité Miroir accueille un cycle d’activités autour de deux expositions photos sur la Retirada : Chemins de l’exil de Philippe Gaussot et Le sang n’est pas eau de Pierre Gonnord.

Une plongée dans un pan de l’histoire méconnu et une opportunité de réflexion sur les liens, les similitudes et les différences avec les exils passés et présents.

 

VISITES ANIMEES 

 

Au travers des deux expositions, les participants auront l’occasion de découvrir le contexte de la Retirada et de réflechir aux conditions de vie liées à cet exil. Ils pourront également constater les conséquences sur les générations futures.

25€ / groupe + 1€ / entrée
Max. 25 personnes / groupe
1h30
À partir de 15 ans
Réservations obligatoires reservation@citemiroir.be 

 

Organisateurs 

Les Territoires de la Mémoire en partenariat avec l’association 24 août 1944 de Paris et le Ministerio De la Presidencia, Relaciones con las cortes Y Memoria Democrática. Avec le soutien de MNEMA asbl

Tarif

1 € (ticket combiné pour les expositions autour de La Retirada)

Réservations