Aller au contenu principal
15.11.2022 > 20.11.2022

PolitiK - deuxième édition

Autre
RENCONTRES | Deuxième édition des Rencontres du Cinéma Politik, centrée autour de la question de l'avenir de la Démocratie

En détail

Face au retour du « No Future », au « Quiet Quitting » social et idéologique, particulièrement chez les plus jeunes, PolitiK prend la démocratie comme fil conducteur pour sa 2ème édition.

Pendant cinq jours, les Rencontres invitent à prendre de la hauteur, réfléchir et avancer en regardant le passé, l’avenir et l’ailleurs grâce à des projections de films et des grands débats. Convaincus que la parole doit être donnée aux générations montantes, les organisateurs du festival ont pensé l’ensemble de la programmation pour inclure toutes les générations.

La programmation cinématographique mettra en lumière la manière dont les jeunes d’aujourd’hui et d’hier se confrontent ou se sont confrontés à la question de l’engagement. Elle explorera les raisons de la défiance envers le monde politique mais rendra compte aussi des combats qui continuent de mobiliser, envers et contre tout, la génération montante et ses lanceurs d’alerte.

 

LES ACTIVITÉS PROGRAMMÉES À LA CITÉ MIROIR 


MARDI 15 NOVEMBRE


Projection du documentaire Détruire rajeunit de Benjamin Hennot à 14h

 

 

              5€

              Article 27

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

La séance sera suivie d'une rencontre avec Philippe Reynaert, directeur artistique de Politik, et des comédiens ayant participé au film.

Une place pour une visite ultérieure du parcours permanent En Lutte, Histoires d'émancipation, du Centre d'Action Laïque de la Province de Liège (à La Cité Miroir), sera remise à chaque spectateur de la projection. 

Synopsis

L’hiver de 1960 à 1961 fut le théâtre de la plus longue grève générale qu’ait connue la Belgique depuis la Seconde Guerre mondiale : jusqu’à deux mois d’immobilisation totale du pays contre une loi d’austérité. Sur les innombrables archives, une profusion de personnages de tous bords nous racontent les initiatives qu’ils menèrent alors. Mais, surprise : à la place d’anciens grévistes aux tempes grises, ce sont des jeunes qui nous racontent ces éclats de lutte, comme s’ils y étaient, comme s’ils y avaient été.

En partenariat avec le Centre d'Action Laïque de la Province de Liège

 


MERCREDI 16 NOVEMBRE


Projection du film Les survivants de Luc Jabon à 14h

 

 

              5€

              Article 27

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

La séance sera suivie d'une rencontre avec Luc Jabon, le réalisateur, Matthieu Reynaert, co-scénariste, Archbilad Gustin, chercheur en science politique à l'ULiège, et Philippe Reynaert, directeur artistique de PolitiK.

Synopsis

Nicolas sort de prison après 18 ans de détention. Dans sa jeunesse, il a fait partie d’un groupuscule révolutionnaire. Pour changer le monde, il pensait qu’il fallait passer par la violence. Lors de l’une de leurs actions, Nicolas a servi de chauffeur et un policier est mort accidentellement.

À sa sortie de prison, il souhaite sincèrement se réinsérer : trouver un travail, être autonome et, pourquoi pas, s’engager dans une vie de couple avec Nadia, une femme imprévisible dont il tombe éperdument amoureux. Hébergé au début dans un squat, Nicolas est confronté à la jeunesse contestataire actuelle ainsi qu’à ses anciens amis. Il est aussi plongé dans la société d’aujourd’hui, avec ses injustices et ses inégalités. Tiraillé entre son désir de vie ordinaire et ses anciens idéaux, pourra-t-il résister à cette tentation qui lui est offerte de rejouer la scène qui l’a envoyé en prison ?

 

Débat à 18h30

 

 

 

              GRATUIT

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

Faut-il avoir 50 ans et + pour avoir encore envie de voter ? Quelles sont les alternatives démocratiques ? Faut-il un pouvoir « fort » ? Comment dépasser « les plafonds de verre » et rendre notre démocratie réellement représentative ? Quelle place pour la radicalité ?

Invités

Thomas Dermine : Secrétaire d'État pour la Relance et les Investissements stratégiques, chargé de la Politique scientifique, adjoint au ministre de l’Économie et du Travail

Sarah Schlitz : Secrétaire d’État à l’ Égalité des genres, à l’Égalité des chances et à la Diversité, adjointe au ministre de la Mobilité

Mohammed Hamra : réalisateur « La Maison des Jeunes. 20 ans d’amour », coordinateur Maison de Jeunes de Sainte-Walburge (Liège)

Gladys Kazadi : Députée du Parlement de la Région Bruxelles-capitale

Modération par Thomas Gadisseux, journaliste à la RTBF.

En partenariat avec la RTBF, La Libre Belgique et Les Territoires de la Mémoire

 

Projection du documentaire La Maison des Jeunes, 20 ans d'amour de Mohammed à 20h

 

 

 

              GRATUIT

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

La séance sera suivie d’une rencontre avec Mohamed Hamra, le réalisateur, Benjamin Cambron, coordinateur pédagogique de la Fédération des Maisons de Jeunes en Belgique francophone, et Philippe Reynaert, directeur artistique de PolitiK.

Synopsis

Un centre de jeunes est un milieu ouvert : absolument rien n’oblige les jeunes à le fréquenter, encore moins venir y livrer leurs questionnements, leurs angoisses face aux incertitudes que ce monde leur renvoie.

De leur point de vue, en tant que Belges, Liégeois, de Sainte Walburge, ils ne peuvent s’empêcher de faire des liens entre l’augmentation des discriminations qu’ils vivent au quotidien et une certaine propagande islamophobe au service d’objectifs guerriers. Ils ne sont, en somme, qu’un point de vue sur un petit quartier de Liège exprimé, par eux sur la place publique. On comprend mieux la place que peut prendre une Maison des Jeunes comme celle de Sainte-Walburge : elle est peut-être un des seuls lieux où ces jeunes, débarrassés de toutes les étiquettes qui leurs sont accolées, peuvent exprimer librement leurs points de vue.

« 20 ans d’amour » propose un retour sur le travail mené par la Maison des Jeunes de Sainte-Walburge autour de la question qui traverse leur institution : « Comment faire pour que la diversité des points de vue qui anime notre centre de jeunes devienne un avantage au service des valeurs que nous défendons ? » La réponse est en chacun de nous, elle réside dans le sens que nous donnons à notre engagement dans une action sociale en tant qu’individu. Chercher à y répondre collectivement est le seul moyen de construire un « nous » positif. Un « nous » dans lequel chaque acteur, quel que soit son degré d’implication, va pouvoir, à son niveau, contribuer à un meilleur vivre ensemble pour notre ville.

Différents mais ensemble, avançons !

En partenariat avec la Fédération des Maisons de Jeunes en Belgique francophone et la Maison des Jeunes de Sainte-Walburge

 


JEUDI 17 NOVEMBRE


Projection du thriller Enquête sur un scandale d'État de Thierry de Peretti à 14h

 

 

              5€

              Article 27

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

La séance sera suivie suivie d’une rencontre avec Emmanuel Fansten, journaliste du quotidien Libération co-auteur de L'Infiltré basé sur l’Affaire François Thierry, réalisateur, Marc Vanesse, journaliste et Professeur en Journalisme ULiège, Archibald Gustin, chercheur en science politique à l’ULiège et Philippe Reynaert, directeur artistique de PolitiK.

Synopsis

Octobre 2015. Les douanes françaises saisissent sept tonnes de cannabis en plein cœur de la capitale. Le jour même, un ancien infiltré des stups, Hubert Antoine, contacte Stéphane Vilner, jeune journaliste à Libération. Il prétend pouvoir démontrer l’existence d’un trafic d’État dirigé par Jacques Billard, un haut gradé de la police française. D’abord méfiant, Stéphane finit par plonger dans une enquête qui le mènera jusqu'aux recoins les plus sombres de la République.

Thierry de Peretti revient sur l’affaire François Thierry, l’ancien patron de l'Office des stups mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants suite aux révélations du lanceur d’alerte Hubert Avoine et du journaliste du quotidien Libération, Emmanuel Fansten.

 

Débat à 18h30

 

 

 

              GRATUIT

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

L’État « de droit » a-t-il tous les droits ? Même celui de nous confiner ? Nos libertés sont- elles menacées par la montée des extrêmes ? Quelle place pour un État de droit dans une économie libéralisée ? Quelle place pour la liberté d’association et les contre-pouvoirs ?

Invités

Edouard Delruelle : Professeur de philosophie à l’Université de Liège

Corentin de Salle : Directeur du Centre Jean Gol

Emmanuel Fansten : journaliste à Libération, il a sorti l’affaire à l’origine d’«Un scandale
d’État »

Sarah de Liamchine : Co-directrice du Mouvement PAC

Modération par Stéphane Tassin, journaliste à La Libre Belgique.

En partenariat avec la RTBF, La Libre Belgique et MNEMA asbl, centre pluridisciplinaire pour la transmission de la mémoire

 


VENDREDI 18 NOVEMBRE


Séance spéciale courts-métrages à 14h

Une sélection de 6 courst-métrages centrée sur le thème "Si j'étais..."

À travers cette projection de six courts-métrages, nous questionnerons les choix que nous posons et les circonstances dans lesquels nous les posons ces choix. Tel Jean-Jacques Goldman dans Né en 17 à Leidenstadt, cette séance permettra au spectateur de s’interroger : « Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau ? ».

En présence de Justine Montagner, Festival Les Enfants terribles, programmatrice de cette séance dédiée aux courts-Métrages, et Archibald Gustin, chercheur en science politique à l’ULiège.

Si j'étais un homme de Margot Reumont

Cinq femmes imaginent à voix haute la personne qu’elles seraient si elles étaient un homme.

Bestia de Hugo Covarrubias

Prix du meilleur film d’animation au festival de Clermont-Ferrand 2022

1975. Ingrid travaille pour l'agence de renseignements chilienne. Sa relation avec son chien, son corps, ses peurs et ses frustrations révèle la fracture brutale de son esprit et du pays tout entier. Basé sur des faits réels. 

Les concernés de Rikke Gregersen

Dans un avion de ligne, juste avant le décollage. Une passagère refuse de s’asseoir pour protester contre l’expulsion d’un autre passager. Le pilote est contraint d’intervenir alors qu’il ne se sent absolument pas concerné.

Patanegra de Méryl Fortunat-Rossi

1938. La guerre d’Espagne touche à sa fin. Si la victoire des fascistes est inéluctable, rien ne saurait faire oublier l’héroïsme républicain de Tom, Paco et de Patanegra, un cochon démineur de 320 kg.

Lupus de Zoé Bruchau

Durant une période de chamboulement social, tandis que les manifestations s’accumulent, Alexandre doit se positionner en tant que policier.

Kapitalistis de Pablo Munoz Gomez

« Le Père Noël est un capitaliste. Il apporte des jouets aux enfants riches et des pulls aux pauvres. » Nikos, 5 ans.

5€

Article 27

Réserver

 

De l'utilisation de l'animation dans le documentaire (séance réservée aux professionnels) à 14h

 

 

 

              GRATUIT

              Réserver

 

 

Une leçon de cinéma de Tristan Bourlard (Zest Studio), auteur et réalisateur, animée par Philippe Reynaert, directeur artistique de PolitiK. 

De plus en plus, le cinéma documentaire fait appel de manière décomplexée à l’animation pour évoquer les personnages ou les événements dont l’image n’a pas été filmée. Mais cette nouvelle (bonne) habitude n’est pas à la portée de toutes les productions. Lui-même auteur de nombreux documentaires diffusés internationalement, Tristan Bourlard a pu mesurer l’écart souvent rédhibitoire entre les devis des studio traditionnels d’animation et la réalité budgétaire du secteur du documentaire. Il a donc décidé d’affronter le problème de la manière la plus radicale qui soit : en créant lui-même l’outil nécessaire à la production de séquences animées financièrement abordables. C’est ainsi qu’est né Zestudio.

Même si aujourd’hui l’entreprise basée à La Hulpe a largement diversifié ses terrains d’action, Tristan mène une action que l’on peut qualifier de « politique » en faveur de son domaine de prédilection, le documentaire, pour lequel il trouve les meilleurs compromis entre technologie et démarche artistique dans des enveloppes de production limitées. Il nous parlera des expériences menées par Zestudio pour ses propres films (comme Mémoire de nos Mères) mais aussi au bénéfice d’autres productions (comme Game of Truth) et plus largement il évoquera le recours à l’animation dans les productions internationales les plus performantes.

En collaboration avec Another Light

 


SAMEDI 19 NOVEMBRE


Projection du court-métrage Agrilogistics de Gerard Ortín Castellví à 14h30

 

Synopsis

Agrilogistics s’intéresse aux transformations technologiques récentes de l’agriculture industrielle contemporaine. Les bulbes de tulipes, les tiges de chrysanthèmes et les tomates en grappe sont traités par des caméras, alimentant des ensembles de données qui régulent leur propre croissance. Le jour, la serre est un dispositif cinématographique, un plateau de tournage automatisé optimisé pour la production de masse de fruits et de fleurs. La nuit, l’usine s’arrête : sans dedans ni dehors, la serre devient une chambre onirique où plantes, animaux et machines forment de nouveaux enchevêtrements.

 

Suivie de la projection du documentaire Soeurs de combats de Henri Gerlache à 15h00

 

 

              5€

              Article 27

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

La séance sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur du film et Philippe Reynaert, directeur artistique de PolitiK.

Synopsis

Dans le sillage de Greta Thunberg, un combat est engagé et porté depuis quelques mois par la jeunesse pour la sauvegarde de notre planète. À l’avant des cortèges, à la une des médias comme sur les réseaux sociaux, des jeunes femmes sont devenues, parfois malgré elles, les figures de proue de ce mouvement.

Le film raconte l’itinéraire de ces jeunes femmes engagées, chacune à leur manière, mais toutes portées par une énergie unique capable de déplacer des montagnes. Se dessine alors un parcours collectif de « combattantes » porté par l’espérance, l’engagement et un idéal hors du commun. Pour mieux comprendre l’engagement d’Anuna et d’Adélaïde (Belgique), de Luisa (Allemagne), Léna (France), Leah (Ouganda) et d’Artemisa (Brésil), il sera question de les suivre mais aussi de croiser leur combat avec celui d’une femme extraordinaire qui les a précédées : Julia Butterfly. Il y a 20 ans, après avoir vécu 738 jours en haut d’un séquoia majestueux, cette jeune militante américaine est parvenue à sauver une forêt millénaire de l’abattage.

 

Débat à 17h

 

 

 

              GRATUIT

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

Engagement partisan, panels citoyens, activisme, désobéissance civile... Face aux crises environnementales et sociales qui se multiplient et se conjuguent, quelles sont les nouvelles pratiques politiques chez les jeunes du 21e siècle ? Comment celles-ci s'articulent avec notre système de démocratie représentative ? Et la place des réseaux sociaux dans tout ça ?...

Invités

Youna Marette : étudiante à Saint Louis, l'une des figures de proue de Youth for Climate et des grèves scolaires de 2018, engagée dans plusieurs Collectifs autour de causes intersectionnelles (démocratie délibérative, antiracisme, féminisme, crises environnementales)

Chloé Mikolajczak : activiste pour l'ONG européenne Fossil Free, récente porte-parole de l'opération Code Rouge, militante active sur les réseaux sociaux

Nadège Carlier : politologue, chercheuse à l'ULouvain, qui travaille sur les innovations démocratiques et ancienne déléguée ONU pour le climat du Forum des jeunes

Henri de Gerlache : cinéaste, réalisateur du film Sœurs de combat

Paul Magnette : Président du Parti socialiste et auteur du livre La vie large. Manifeste écosocialiste (2022, La Découverte) 

Modéré par Hugues Dorzée, rédacteur en chef du magazine Imagine Demain le Monde

En partenariat avec Imagine Demain le Monde et le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège

 

Projection de la série 1985 de Wouter Bouvijn à 20h

 

 

              5€

              Article 27

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

La séance sera suivie d’une rencontre avec Willem Wallyn, scénariste, et Philippe Reynaert, directeur artistique de PolitiK.

Synopsis

Première série belge coproduite par la VRT et la RTBF, 1985 a été sélectionnée en compétition officielle de la cinquième édition du Festival Canneséries. Écrite par Willem Wallyn et réalisée par Wouter Bouvijn , la série bilingue réunit des acteurs francophones et néerlandophones dont Tijmen Govaerts, Tom Vermeir, Mona Mina Leon, Aimé Claeys, Yoann Blanc, Guillaume Kerbusch, Peter Van den Begin, Roda Fawaz, Ruth Becquart et Barbara Sarafian.

Avec une série de crimes connus et non résolus en Belgique comme toile de fond, 1985 démarre lorsque trois amis - Vicky, son frère Franky et son meilleur ami Marc - prennent un nouveau départ en déménageant à Bruxelles. Tandis que leur vie de jeunes adultes et leurs carrières sont lancées, le trio va perdre son innocence et ses illusions lorsqu'il se retrouve au milieu de ces terribles événements qui ont choqué une génération et marqué un pays tout entier.

En partenariat avec la RTBF

 


DIMANCHE 20 NOVEMBRE


Petit-déjeuner d'accueil à 9h30

Deux viennoiseries, un café, un thé, ou un chocolat chaud, et un jus d'orange ! 

 

              5€

              GRATUIT

             Pour les - de 12 ans

              Réserver

               Nombre de places limité
 

 

Projection du film d'animation Les Secrets de mon père de Véra Belmont à 10h30

 

 

              5€

              Article 27

              Réservation souhaitée

              Réserver

 

Prix des collégiens et Prix des lycéens (Cannes 2022)

La séance sera précédée d’une rencontre avec Sébastien Dohogne et Isabelle Goydadin (Studio Wahooh !) sur les secrets de l’animation 2D du film. Rencontre animée par Philippe Reynaert, directeur artistique de PolitiK.

Une place pour une visite ultérieure du parcours permanent Plus jamais ça ! Parcours dans les camps nazis pour résister aujourd'hui, des Territoires de la Mémoire (à La Cité Miroir), sera remise à chaque spectateur de la projection. 

Synopsis

Librement adapté de la BD de Michel Kichka, Deuxième génération, ce que je n’ai pas dit à mon père, publiée en 2012, Les Secrets de mon père retrace l’histoire personnelle de l’auteur et en particulier ses relations avec son père Henri, rescapé d’Auschwitz et seul survivant de sa famille.

À l’âge de 20 ans, Henri Kichka revient à Liège et plus précisément à Seraing, où il fonde une famille avec sa femme, Lucia. De cette union naissent deux filles et deux garçons dont Michel, qui évoque son enfance heureuse, mais aussi profondément marquée par le silence pesant de son père à propos de son passé. Nous sommes alors dans les années soixante, soit une vingtaine d’années seulement après la fermeture des camps de la mort. Flanqué de son petit frère Charly, Michel décide de mener une enquête pour percer les secrets de leur père : quel est cet étrange numéro de téléphone inscrit sur son bras ? Que dissimule-t-il dans son bureau, cet espace interdit toujours fermé à clé ? Comment faire pour s’y glisser en toute discrétion ? Et qu’a-t-il fait de sa jeunesse : était-il aventurier, pirate, chercheur de trésor ?

À la fois drôle et touchant, ce film d’animation parsemé de véritables archives audiovisuelles met en lumière la figure du témoin émergente au lendemain du procès Eichmann. De l’état traumatique à la résilience, du silence à la libération de la parole, la réalisatrice Véra Belmont souligne l’importance de témoigner, tout en s’interrogeant sur la force des survivants à continuer à vivre après les horreurs de la Seconde Guerre mondiale. Présenté au dernier Festival de Cannes où il a particulièrement conquis le jeune public, remportant le Prix des collégiens et le Prix des lycéens 2022, Les Secrets de mon père revient sur une des pires périodes de l’histoire, abordant la question de la destruction des Juifs d’Europe par les nazis à travers le regard d’un tout jeune adolescent, hanté par le passé de la Shoah.

Présentation des Grignoux

En partenariat avec le Foyer Culturel Juif de Liège et Les Territoires de la Mémoire

 

Programme complet

Organisateurs

PAC Liège asbl en partenariat avec MNEMA asbl, Les Territoires de la Mémoire asbl, Le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège et Les Grignoux

Retour à l'agenda