Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

Lundi 15 mai 2017
20h
Lieu : 
Espace Francisco Ferrer
Durée: 

1h de spectacle + 30 min de débat

Public : 
Tout public

Avec son équipe, le Délégué général aux droits de l’enfant vous présente le projet « Rien à faire, rien à perdre » mis en scène par la Compagnie du Campus.

Ce spectacle particulier s’est construit sur base des témoignages de jeunes dits « radicalisés » en Fédération Wallonie-Bruxelles dont les contenus ont été travaillés pour tenter de comprendre quelles places ont occupé les adultes (parents, professeurs, éducateurs, animateurs, professionnels de l’enfance et de la jeunesse, policiers, juges et magistrats, …) dans l’histoire de ces enfants avant, pendant et après leur « radicalisation » supposée ou avérée. Chaque représentation sera suivie d’un débat entre la salle et les acteurs du spectacle (dont le Délégué général lui-même et ses collaborateurs).

« Rien à faire, rien à perdre » est un projet multimédia qui vise à travailler le concept dit de « radicalisme violent » avec des publics divers (jeunes et adultes) sur base de récits de vie de jeunes directement concernés par la question. Sur une idée originale d’Isabelle Seret, ce projet, financé par la Commune de Schaerbeek et la Fondation Roi Baudouin, a produit plusieurs supports pédagogiques hébergés et disponibles gratuitement sur le site internet du Délégué général aux droits de l’enfant qui soutient l’initiative depuis ses débuts.

Scolaires le mardi 16 mai à 10h et 14h (entrée gratuite)
⇒ infos et réservations : 04 230 70 50 - reservation@citemiroir.be

 

 

L’équipe du Délégué général aux droits de l’enfant sur scène : Bernard Devos Younes | Julie Bierlaire la maman au commissariat et la directrice d’école | Karin Van der Straeten Emilie et Georgette qui cherche Ernesto | David Lallemand le militaire et Monsieur Descamps, le psychologue du CPMS | Jean-Luc Nsengiyumva le policier et Monsieur Dahli, le professeur de religion.

L’équipe de la Compagnie du Campus : Dramaturgie Patou Macaux | Théâtralisation des petites formes Eric Leloir et Patou Macaux | Costumes Linda Vaccarello | Illustrations Olivier Duriaux | Mise en scène générale Giovanni Orlandi, Gippi Mazzarella et Olivier Duriaux.

Merci à Isabelle Seret, Natacha David, Saliha Ben Ali et aux ASBL « 2bout », « comme un Lundi », « Urbanisation » pour les capsules vidéos.
Une création théâtrale collective en atelier, réalisée par l’équipe du Délégué général aux droits de l’enfant et encadrée par la Compagnie du Campus.

 

Organisateur

Une programmation du Délégué général de la Communauté française aux droits de l’enfant.

 

Tarif

Tarif unique : 5€

Réservations