Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

Samstag 11 Mai 2019
20h
Lieu : 
Espace Francisco Ferrer
Public : 
Tout public

En 25 ans, le nombre de migrants a doublé dans le monde. La zone la plus sensible du globe est la frontière entre les USA et le Mexique : trafic d’êtres humains, drogue, violence et prostitution. Inspiré du récit journalistique éponyme de Camilla Panhard, ce spectacle chorégraphique parle du combat des femmes dans une guerre qui tue en toute impunité.

Une journaliste enquête sur le voyage des femmes migrantes d’Amérique centrale en route vers les Etats-Unis. Elle découvre le Mexique du féminicide, des cartels de la drogue, des « desaparecidas », elle décèle une terre sans repères où la vie ne vaut rien, où les femmes sont des proies, des corps. Un monde où la violence est sans début ni fin, absurde et quotidienne.

D'après une idée originale de Carole Ventura | Inspiré du récit journalistique éponyme de Camilla Panhard | Texte et mise en scène Luca Franceschi | Avec Nora Alberdi, Daniel Sieteiglesias et Carole Ventura | Un spectacle de C.R.E.A. en co-production avec la Compagnia dell'Improvviso | Avec le soutien de Fédération Wallonie-Bruxelles-C.I.A.S, Egalité des Chances-, Spedidam, WBTD, Réseau en Scène | En partenariat avec Amnesty International, Maison de l'Amérique Latine de Bruxelles, Comité International Péruano

  

 

Organisateurs

Une programmation de Ceci n'est pas une crise et MNEMA asbl

 

    

 

Preis

7 €

5 € (-26 ans, demandeur d’emploi, groupe (min. 10 pers.), Carte prof, personne handicapée, Citoyen Fondation Cité Miroir, Membre Territoires de la Mémoire) 

Reservierung Reservierung