Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

van 09 februari 2022 tot 10 februari 2022
Mercredi 9 février - 14h
Jeudi 10 février - 10h
Jeudi 10 février - 14h
Public : 
A partir de 6 ans

C’est l’histoire de Maïssa, troisième maternelle, le « bébé » de la classe, normal elle ne sait pas dessiner. Ou d’Arthur, celui qui ne sait pas rester assis, qui n’écoute pas. Heureusement, il n’est pas le pire de sa classe parce que « le pire c’est Dorian ». Ça aussi, tout le monde le sait. L’histoire de l’intello, du raté, du lèche-botte, du retardataire, de celui qui va rater s’il continue à regarder en l’air. L’histoire des premiers et des derniers, des plus forts et des plus faibles. Des histoires comme celles qui peuplent nos quotidiens, nos souvenirs d’enfance, nos cours de récré, nos salles de gym, qui habitent les écoles.

Souvent, et dès le plus jeune âge, les enfants sont placés et se placent dans des rapports très compétitifs les uns par rapport aux autres. Comment se fait-il que la compétition prédomine souvent dans nos rapports humains ? À qui ou à quoi ces rapports de compétition servent-ils ? La fameuse « loi du plus fort » de Darwin nous revient en mémoire, celle de l’adaptation. Être la plus forte pour survivre, en sommes-nous toujours là… ? La phrase complète, à l’époque de Darwin disait : « la loi du plus fort, c’est la coopération ». Pourquoi cette dernière moitié de phrase a-t-elle « disparu » ? Qui pourrait bien avoir peur de la coopération ? Soufflés, nous constatons que nous avons totalement intégré la première et fausse évidence, celle qui pousse à la compétition. Alors que sans coopération, pas de vie. Nous apprenons que depuis la nuit des temps, partout, l’entraide existe. Et que dans un climat dit « aride », les espèces qui survivent sont celles qui s’entraident. Nous décidons de partir à la recherche de l’entraide et de ses multiples facettes…

 

Prix de la Ministre de la Culture aux Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy - 2021

 

“Parler du capitalisme, du déclin massif de la biodiversité, du darwinisme et de la biologie vivante à des enfants âgés de six ans et plus, il fallait oser ! Le résultat est bluffant de poésie intime, d’intelligence éveillée et de sensibilité esthétique grâce à un trio de jeunes comédiens épatants “
Imagine Demain le Monde 

 

Une création de la Compagnie des Ateliers de la Colline | avec : Gauthier Bilas, Marie-Camille Blanchy, Lucas Maerten | mise en scène : Stefanie Heinrichs, Pauline Moureau, Mathias Simons | costumes : Héloïse Matthieu | scénographie : Cécile Balate | lumières : Julien Legros | musique : François Van Kerrebroeck | © Olivier Deneffe

 

Organisateur 

MNEMA asbl

Prijs

8 €