Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

Spectacles
Conférences
Cinéma

There once was an island

Mercredi 22 novembre 2017
17h
Lieu : 
Espace Francisco Ferrer
Durée: 
80 min + spectacle + débat
Public : 
Tout public

Le film

Et si votre communauté devait décider de quitter sa patrie pour toujours sans aide disponible ? C’est la réalité de la communauté polynésienne culturellement unique de Takuu, un petit atoll à faible altitude dans le Pacifique. À mesure que les submersions marines inondent les maisons déjà endommagées, la communauté Takuu connaît les effets dévastateurs du changement climatique en première ligne.

Dans ce film, trois personnages intrépides, Teloo, Endar et Satty, nous permettent de vivre leur vie et leur culture et nous montrent d’emblée l’impact humain d’une crise environnementale. Deux scientifiques, l’océanographe John Hunter et le géomorphologue Scott Smithers, étudient la situation avec nos personnages et considèrent l’impact du changement climatique sur les communautés sans accès aux ressources ou au soutien. Teloo, Endar et Satty nous emmènent dans leurs voyages personnels, hésitant entre un avenir incertain à Bougainville (Papouasie Nouvelle-Guinée) ou rester sur Takuu pour un avenir tout aussi incertain. Ce film donne un visage humain aux répercussions directes du changement climatique dans le Pacifique, incitant les spectateurs partout dans le monde à considérer leurs propres relations avec la terre et les autres personnes. [Briar March]

Danse

Film suivi d’un spectacle de danse sur le thème des migrations climatiques et environnementales préparé par l’option « danse contemporaine » en Humanités chorégraphiques de l’Athénée royal de Fragnée.

Les intervenants

Dalila Gharbaoui est chercheuse associée  à l’Observatoire Hugo, Université de Liège. Elle fait actuellement sa thèse sur les relocalisations induites par le changement climatique et la gouvernance des terre dans la région Pacifique.

Pierre Ozer est le coordinateur scientifique de l’Observatoire Hugo de l’université de Liège et coordonne le Master de spécialisation en Gestion des risques et des catastrophes à l’université de Liège.

Aurélia Hubert-Ferrari est professeure de Géographie à l’Université de Liège. (à confirmer)

 

Organisateur

Une programmation de The Hugo Observatory – Université de Liège

 

Tarif

0€ - 5€

Réservations