Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

Vendredi 08 Février 2019
20h
Lieu : 
Espace Francisco Ferrer

Le 26 avril 1986, le cœur du réacteur numéro quatre de la centrale de Tchernobyl explose et prend feu, projetant un nuage de radioactivité dont on a retrouvé des traces dans toute l’Europe. Poussières, aérosols et gaz radioactifs sont projetés dans l’atmosphère. Le quatrième réacteur, nom de code « Abri », conserve toujours dans son ventre gainé de plomb et de béton armé, près de vingt tonnes de combustible nucléaire.

Tchernobyl, en russe, signifie absinthe, herbe de l’oubli...Trente ans après, quelles leçons retient-on de cette explosion ?

Inspiré par la démarche de Svetlana Alexievitch (Prix Nobel de Littérature 2015), L’Herbe de l’oubli porte la parole de survivants, d’habitants proches de la zone d’exclusion, de scientifiques actifs dans le dépistage du césium 137, de personnes ressources partisanes - ou non - du nucléaire. Marque de fabrique de la compagnie Point Zéro (GunFactory), les marionnettes apportent l’indispensable humanité et la poésie qui permettent de mettre le sujet à distance.

Écriture et mise en scène Jean-Michel d’Hoop | Avec Léone François Janssens, Léa Le Fell, Héloïse Meire, Corentin Skwara et Benjamin Torrini | Un spectacle de la Compagnie Point Zéro| En coproduction avec le Théâtre de Poche et la Coop asbl | Une tournée Propulse coordonnée par Asspropro

 

Organisateur

Une programmation du Festival Paroles d’Hommes en partenariat avec MNEMA asbl

 

Tarif

20 €

17 € (-30 ans et +65 ans)

Abonnements Paroles d’Hommes

Réservations