Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

Jeudi 22 Février 2018
13h30-16h30
Lieu : 
Salon des Lumières
Public : 
Tout public

Si les outils numériques et les réseaux sociaux offrent de grandes opportunités notamment en matière de liberté d’expression, ils peuvent aussi générer problèmes et abus, notamment en cas de cyber-harcèlement, de cyber-surveillance, d’atteinte à la vie privée, de désinformation, etc.

Internet est perçu comme le lieu par excellence de la liberté de parole individuelle mais aussi de la revendication et de la mobilisation collective. Mais c’est aussi un lieu de surveillance parfait où chacun de nos faits et gestes, chacun de nos désirs et de nos opinions, peuvent être contrôlés par des Etats ou des entreprises privées,  sans que nous le sachions ou que nous le voyions. Les possibilités offertes par les nouveaux moyens de communication peuvent ainsi servir à réprimer, surveiller, asservir davantage ou, au contraire, représenter de formidables outils de réalisation des droits de l’homme.

Quelles sont les opportunités et à l’inverse les risques d’internet et des réseaux sociaux pour les droits humains ? Telle sera la principale question débattue dans le cadre de cette rencontre. 

Avec
Philippe Hensmans - Directeur d’Amnesty International Belgique
Patrick Charlier - Directeur du centre UNIA (Centre interfédéral pour l’Egalité des Chances)

 

Organisateur
Le Centre d'Action Laïque de la Province de Liège 

 

Tarif

Tarif vert SANS ENFANT

plein tarif : 5€

Tarif réduit : 3€

Article 27

Réservations