Cité Miroir

Lieu d’exception au service de la citoyenneté,
de la mémoire et du dialogue des cultures

Vendredi 20 octobre 2017
20h
Lieu : 
Espace Francisco Ferrer
Durée: 
1h30

Après le formidable succès de son spectacle Djihad, l’auteur, acteur et metteur en scène Ismaël Saidi nous revient avec le deuxième pan de sa trilogie théâtrale consacrée au radicalisme.

Cette fois, il nous emmène dans l’histoire d’Ismaël qui – après avoir commis un attentat dans lequel plusieurs personnes ont été tuées et où il a perdu l’usage de ses jambes – est condamné à la prison à perpétuité.

Là-bas, il rencontre un prêtre, commis d’office, avec qui le dialogue se noue difficilement. À l’hôpital, où il se rend régulièrement pour ses soins, il a des échanges cacophoniques avec une femme qui a perdu la raison.

À trois, ils vous feront voyager dans un monde où l’antisémitisme, la haine de l’autre, l’intolérance religieuse, le racisme, la violence laissent subitement la place à quelque chose de nouveau. Ils vous prendront par la main et vous piloteront dans les tréfonds de l’esprit torturé, ravagé d’un criminel.

Avec eux, vous allez vibrer, verser des larmes et laisser fuser des rires. Trois âmes perdues, trois destins cabossés, trois corps errants au milieu du chaos, au milieu de la « Géhenne »
 

Texte et mise en scène Ismaël Saidi | Avec Shark Carrera, Audrey Devos, Ismaël Saidi | Assistante à la mise en scène Sophie Barbi | Scénographie Yvan Bruyère | Maquillage Myriam M’khrchef | Musique Ismaël Saidi | Bande son Noureddine Zerrad | Costume et accessoire Théâtre de Liège | Régie Xavier Barbier | Régie plateau Joshua Clayes | Production Théâtre de Liège, Aviscène ASBL
 

Organisateur

Voo Rire Festival

Tarif

25 €

Réservations